La réforme 2020 : Études Santé MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie et Pharmacie) et autres concours para-médicaux

La réforme 2020 : Études Santé MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie et Pharmacie) et autres concours para-médicaux

La réforme 2020 : Études Santé MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie et Pharmacie) et Kiné…

Avec la réforme des études de Santé de 2020 la PACES devient le « PASS », soit « Parcours Accès Santé Spécifique » et sonne la fin du numerus clausus.

Bien que celui-ci soit supprimé, cela ne veut pas dire la fin de la sélection pour autant, la faute au manque de places dans les universités comme dans les centres hospitaliers.

Le nombre d’étudiants admis est donc fixé par l’université en fonction des besoins du territoire et de sa capacité d’accueil.

Retrouvez ici les informations gouvernementales concernant la réforme.

 

La fin de la PACES

pass las paces medecine kine faculte medecine montpellier kine

 

 

La PACES était réservée aux étudiants ayant un solide cursus scientifique et nécessitait l’apprentissage de beaucoup de connaissances très pointues sur les sciences fondamentales. Elle était la seule voie d’accès aux études de Santé.

Pédagogiquement très lourde et évaluée par QCM, elle générait beaucoup de pression chez les étudiants. Chaque année, près de 45 000 étudiants échouaient.

La réforme : PASS et LAS (Licences à mineure Santé)
Le but de cette réforme est de diversifier les profils des étudiants pouvant rentrer en filière MMOP, et ne plus se limiter au profil actuel.
Les études MMOP permettant d’accéder à Médecine, Maïeutique, Odontologie et Pharmacie (et autres concours para-médicaux) seront accessibles de 2 façons :

– Par le PASS : l’admission se fait sur Parcoursup de façon non sélective. C’est une année qui remplace la PACES et qui correspond à la première année MMOP. Cette voie représentera un pourcentage important des places à attribuer en DFG2* (2ème année de MMOP).

– Par les LAS : différents parcours peuvent être complétés par une mineure santé, cela dépendra de l’offre des universités. Elles permettront d’attribuer, aux étudiants, le restant des places pour passer en DFG2. Avant tout, les LAS doivent être considérées comme une deuxième chance d’intégrer la filière MMOP après avoir échoué au PASS. C’est aussi une option pour les lycéens qui ne sont pas complétement sûrs de vouloir faire des études de Santé.
Donc, pour accéder aux filières MMOP, l’étudiant ne disposera que de 2 chances. Il n’y aura plus de concours, mais l’étudiant devra satisfaire à des conditions strictes.

 

Pour réussir par le PASS :

 

L’étudiant devra:

Valider 60 crédits (ETCS) en un an et être classé dans le numérus apertus (ancien numérus clausus). En fonction des universités, l’étudiant devra peut-être, selon son classement, se soumettre à une autre sélection (oral ou écrit).

Aucun redoublement ne sera autorisé en PASS.

En cas d’échec aux admissions à la filière MMOP par ce parcours, et si l’étudiant a validé 60 ECTS (l’année de PASS), il pourra continuer en seconde année de LAS.

 

Pour réussir par les LAS :

 

Contrairement à la PACES, le PASS ne sera pas la seule voie d’accès aux études MMOP. Des étudiants en licence de droit, philosophie, chimie, lettres… pourront soumettre leur dossier à candidature auprès d’une commission. Si leur dossier est retenu, ils participeront à la sélection imposée par la commission (Modalités à définir en fonction des universités).

*DFG2= deuxième année généraliste ou spécialisée dans une des filières MMOP.
DFG1= première année généraliste.